Livraison offerte à partir de 65€ en France Métropolitaine En savoir plus
Le collagène marin, nouvel ingrédient phare ?

Le collagène est un élément essentiel de la structure de notre peau. Le collagène est une protéine contenue dans notre corps, que l'on trouve principalement dans la peau, les os, le cartilage, les tendons et les dents. C’est aussi la protéine la plus abondante dans la peau jouant un rôle essentiel dans la structure de soutien et l’élasticité de la peau.  

 

Si le collagène est produit naturellement par notre organisme, celle-ci commence à diminuer naturellement à partir de la vingtaine et sous l’effet d’autres facteurs comme l’exposition au soleil, le tabagisme ou la consommation de sucre. Bref, en vieillissant, nous perdons plus de collagène que nous n’en produisons. A partir de 30 ans, on en perd chaque année un peu plus… Dès 45 ans, les niveaux de collagène ont souvent baissé de 30%. C'est pour cette raison que la peau devient moins élastique, moins souple, qu'elle cicatrise moins bien, qu'elle se renouvelle plus difficilement. Et qu'apparaissent au fur et à mesure ridules et rides. 

Dans l’objectif de compenser cette perte, les produits à base de collagène ont suscité un fort engouement ces dernières années qui ne semble pas se ralentir. En bref, le collagène symbolise aujourd’hui la vitalité et la jeunesse. 

 

Les crèmes au collagène sont partout répandues dans l’industrie des cosmétiques et se présentent comme des solutions miracles pour lutter contre les effets du vieillissement de la peau. Or, l’application du collagène sur la peau présente des limites. La taille de la molécule de collagène rend difficile son absorption par l’épiderme et ne peut donc atteindre le derme où le collagène joue ce rôle structurant. En revanche, le collagène hydrolysé, décomposé en fragments plus petits par voie enzymatique, peut en théorie atteindre le derme. Cependant, il n’y a pas encore suffisamment d’études cliniques pour soutenir l’idée que cela conduirait effectivement à la production de collagène. Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’inefficacité de certaines crèmes au collagène, notamment :  

-La qualité et la faible concentration du collagène utilisé, 

- La formulation du produit : une mauvaise association d’ingrédients ou une formulation inadaptée peut empêcher le collagène de pénétrer suffisamment dans la peau jusqu’au derme pour apporter ses bienfaits. 

 

Si l’idée que la beauté provient de l’intérieur n’est pas récente, une nouvelle tendance a émergé depuis plusieurs mois : le collagène comme « beauty food ». Les bénéfices du collagène en supplément, dans une boisson ou dans un aliment seraient plus importants pour préserver sa peau que l’application en surface.  

 

Sources alimentaires de collagène1 

Selon Ashley Barrient, MEd, LPC, RD, LDN, diététicienne bariatrique au Digestive Health Center de Northwestern Medicine à Chicago, la source alimentaire la plus courante actuellement est le bouillon d'os, rendu populaire grâce à l'influence du régime paléo. Le régime paléolithique (ou paléo) nous encourage à manger comme nos ancêtres chasseurs et cueilleurs le faisaient il y a plus de 10 000 ans. Il est donc composé de beaucoup de poisson, de légumes, de fruits, de viande maigre, d’œufs et de noix. En revanche, les produits laitiers, les céréales, les aliments transformés, le café, l’alcool, le sucre et le sel sont exclus 2 

Chez l'homme comme chez l'animal, le collagène est concentré dans les tissus conjonctifs tels que les muscles. Par conséquent, toute viande contenant des muscles ou d'autres tissus conjonctifs sera une source riche en collagène. Le poisson, le blanc d'œuf et la spiruline sont d'autres bonnes sources animales et algales de collagène.  

 

L'organisme n'absorbe pas les molécules de collagène dans leur intégralité, mais les décompose en acides aminés, qu'il utilise ensuite pour synthétiser son propre collagène et d'autres protéines. A priori, les acides aminés nécessaires à la production de collagène peuvent provenir de n'importe quelle source de protéines, qu'il s'agisse de bouillon d'os, de fromage, de haricots ou de quinoa.  

 

Supplémentation au collagène 3, 4, 5 

 

Des recherches récentes ont mis en évidence l’effet bénéfique de la supplémentation orale avec certains types de collagène sur la santé des articulations et de la peau, notamment permettant d’améliorer l’élasticité de la peau. Il existe plus de 25 types de collagène, mais environ 90% du collagène dans notre corps appartient aux types I, II et III. Les types de collagène les plus fréquemment utilisés sont de type I et II. 

De plus, pour franchir la barrière intestinale et donc agir sur la peau, il est indispensable que le collagène soit hydrolysé pour le décomposer en molécules de plus petite taille : les peptides qui contiennent les mêmes acides aminés.  

Le collagène peut provenir de différentes sources : bovines, porcines ou marines (poissons). Si la conservation de l’intégrité des collagènes bovin et porcin est meilleure face aux variations de température, cela les rend justement moins biodisponibles. Le collagène marin résiste effectivement moins bien à la chaleur que les collagènes issus des mammifères. En outre, le collagène marin dispose d’une résistance moins grande aux sollicitations mécaniques. En d’autres termes : il se dégrade plus vite lors de la digestion. Cela a pour énorme avantage de rendre le collagène marin plus facile à traiter par le système digestif, limitant ainsi les pertes d’acides aminés 

Une analyse de 19 études portant sur 1 125 participants (95 % de femmes) âgés de 20 à 70 ans a montré que la prise de collagène hydrolysé améliorait l'hydratation, l'élasticité et les rides de la peau par rapport à un traitement par placebo. 6 Les doses de collagène dont l'efficacité pour améliorer la santé de la peau a été démontrée dans les études de recherche varient, bien que la plupart des études aient utilisé 2,5 à 15 grammes par jour pendant 8 semaines ou plus. 7, 8

 

Pour la formulation du Complexe Pro-Age Intégral, nous avons sélectionné les peptides de collagène marin Cartidyss®, issu d’un collagène de type II. Le type I est composé à 95% de peptides de collagène alors qu’un Type II est composé de 70% de peptides de collagène! Bien que notre peau soit composée à 70% de collagène, elle est aussi composée de molécules présentes dans les cartilages : chondroïtine, glucosamine, acide hyaluronique qui vont jouer un rôle dans le maintien de la matrice complexe qu’est la peau. Grâce à sa composition, nous pouvons utiliser le collagène marin Cartidyss à plus faible dose (500 mg par jour) pour un bénéfice démontré par une étude clinique. 9 

Nous pensons que la synergie des peptides de collagène et de la chondroïtine, la glucosamine, et l’acide hyaluronique, permet d’expliquer l’effet sur la peau à plus faible dosage. Cela nous permet de combiner l’action d’autres ingrédients actifs, tels que les phytocéramides de blé, Ceramosides™, et notre extrait de bourgeon de peuplier riche en polyphénols dans la formulation décuplant ainsi son efficacité pour renforcer la structure de la peau. 

Références

[1] Dietary Collagen — Should Consumers Believe the Hype?
By Jamie Santa Cruz
Today’s Dietitian
Vol. 21, No. 3, P. 26

[2] Blog de l’université Mc Master – Portail sur le vieillissement optimal pour plus d’informations sur l’analyse des avantages et risques de ce régime

[3] Dietary Collagen — Should Consumers Believe the Hype?
By Jamie Santa Cruz
Today’s Dietitian
Vol. 21, No. 3, P. 26

[4] https://www.healthline.com/nutrition/collagen

[5] https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/collagen/

[6] Effects of hydrolyzed collagen supplementation on skin aging: a systematic review and meta-analysis

[7] Significant Amounts of Functional Collagen Peptides Can Be Incorporated in the Diet While Maintaining Indispensable Amino Acid Balance

[8] Effects of hydrolyzed collagen supplementation on skin aging: a systematic review and meta-analysis

[9] Oral Supplementation with Hydrolyzed Fish Cartilage Improves the Morphological and Structural Characteristics of the Skin: A Double-Blind, Placebo-Controlled Clinical Study